Dialogues avec les parties prenantes

L’INDR est le partenaire institutionnel de tous les acteurs du développement durable : pouvoirs publics, institutions, associations, médias, entreprises, etc. L’INDR engage un dialogue institutionnel, établit des relations avec les organisations de référence identifiées par son centre de compétences, et collabore avec ces parties prenantes afin de promouvoir des solutions pertinentes (initiatives ESR) et d’en créer de nouvelles.

L’INDR entretient un dialogue institutionnel avec les pouvoirs publics. Il s’est notamment fortement engagé dans l’élaboration de plusieurs plans d’action nationaux (PAN).

  • A la demande du Ministère de l’Economie et sous l’égide de l’UEL, l’INDR a coordonné les travaux du Comité de pilotage (CP) ayant abouti en 2017 à l’élaboration du projet du plan d’action national de la responsabilité sociale des entreprises (PAN RSE). Ce projet est le résultat d’une procédure inédite de consultation et de concertation des parties prenantes au niveau national. Le PAN RSE reprend l’état des lieux de la RSE au Luxembourg et contient des points d’action tangibles qui permettront aux entreprises de faire une contribution cohérente au développement durable et feront concrètement avancer la RSE au Luxembourg.
    Le CP PAN RSE est toujours en attente de la validation du PAN RSE.
    Ont activement participé à l’élaboration du premier projet de PAN RSE les représentants des organisations suivantes : Chambre de Commerce, Chambre des Métiers, Chambre des Salariés, IFSB, IMS, INDR, LISER, Luxembourg EcoInnovation Cluster, MLQE, ProRSE, UEL, Université du Luxembourg.
  • Sous l’égide du Ministère du Développement durable : participation aux groupes de travail du 3ème plan national pour un développement durable (2018), organisation de deux conférences de sensibilisation des entreprises (COP21 le 20.07.2016 et Agenda 2030 le 26.10.2017) et mobilisation des entreprises pour participer aux workshops.
  • Sous l’égide du Ministère des Affaires étrangères et européennes : participation aux groupes de travail du Plan d’action national Entreprises et droits de l’homme 1 (2018-2019) et 2 (2020-2022). Une conférence de sensibilisation des entreprises comprenant une table ronde a été co-organisée le 22 octobre 2019 en partenariat avec le Ministère de l’Économie et son point de contact national des principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales.
  • Sous l’égide du Ministère de l’Énergie et du Ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable : participation à la consultation du Plan National intégré en matière d’Énergie et de Climat (PNEC) pour la période 2021-2023.
  • Sous l’égide du Ministère de la Justice : participation en 2020 comme expert invité par la CNC à la révision de la Directive reporting non-financier dans le cadre du Green Deal (GIE – GT4).
  • En partenariat avec l’Association d’assurance accidents (AAA), l’UEL et l’INDR promeuvent la prévention en sécurité-santé au travail. La stratégie nationale VISION ZERO, lancée en 2016, soutient les entreprises et acteurs nationaux dans leurs efforts visant à réduire au maximum les sources potentielles de risque dans le but d’éviter des accidents graves et mortels ainsi que les maladies professionnelles.
  • Conseil supérieur pour le développement durable (CSDD) : échanges et concertations.

L’INDR partage des connaissances, et suit ou donne des formations régulières.

  • Harvard Business School
  • House of Training
  • IAE Metz School of Management
  • ISEC – Institut Supérieur de l’Economie Luxembourg
  • LISER
  • LIST – Luxembourg Institute of Science and Technology (Betriber & Emwelt)
  • LTE (BTS Gestion d’entreprise et développement durable)
  • Miami University
  • Stockholm Resilience Centre
  • Université de Luxembourg

L’INDR consulte, conseille et collabore régulièrement avec les acteurs économiques et associatifs :

  • Les organisations membres de l’INDR sont celles de l’UEL, qui représente les entreprises luxembourgeoises du secteur privé à l’exception du secteur primaire et regroupe les chambres professionnelles et les fédérations d’employeurs au Luxembourg. Alors que ses membres assurent 80 % des emplois et produisent 85 % du PIB, l’UEL place l’entreprise et ses enjeux au cœur de la société luxembourgeoise. L’INDR constitue de ce fait la porte d’entrée aux entreprises luxembourgeoises et se positionne comme vecteur d’influence pour les sujets du développement durable.
  • Les membres du Conseil d’administration décident des axes stratégiques de l’INDR et veillent à partager les résultats ou solutions aux ressortissants de leur organisation membre.
  • Les membres du Comité opérationnel veillent à identifier et remonter les besoins en RSE et développement durable des organisations membres et de leurs ressortissants, à partager leur expertise et à développer des synergies.
  • L’INDR s’appuie sur un réseau d’experts en RSE agréés pour procéder aux vérifications des entreprises candidates au label ESR et faire remonter des bonnes pratiques d’entreprises.
  • D’autres experts externes sur des thématiques spécifiques sont régulièrement consultés
  • L’INDR est l’initiateur de l’association ProRSE, le premier réseau des professionnels de la RSE au Luxembourg.
  • L’INDR promeut les solutions ou initiatives existantes en RSE pouvant être mises en œuvre par les entreprises pour faire progresser un sujet donné. Celles-ci peuvent être issues soit de partenariats spécifiques, soit de créations ou de co-créations entre des acteurs nationaux du développement durable et l’INDR.

L’INDR entretient plusieurs partenariats média, afin de mettre en valeur les entreprises labellisées ESR, les initiatives ESR et les bonnes pratiques RSE :

  • Lëtzebuerger Gemengen
  • Infogreen
  • HR One

 

L’INDR utilise également les réseaux sociaux (FB, IN) pour promouvoir la RSE. Il publie régulièrement des articles ou des interviews dans les médias luxembourgeois.

Au niveau européen et international, l’INDR entretient un dialogue régulier avec des acteurs du développement durable et de la RSE :

  • France : AFNOR, LUCIE, MEDEF
  • Allemagne : Nachhaltigkeitskodex
  • UK : Kate Raworth, Doughnut Economics
  • UE : CSR Europe
  • ONU : Global Compact

L’INDR a développé le programme national ESR – ENTREPRISE RESPONSABLE qui poursuit les objectifs suivants :

  • Guider les entreprises luxembourgeoises dans l’adoption de la RSE pour contribuer au développement durable
  • Offrir un accompagnement complet aux entreprises
  • Identifier et reconnaître publiquement les entreprises actives en matière de RSE
    En tant qu’acteur normatif, l’INDR propose une définition commune de la RSE qui peut s’appliquer à toutes les entreprises au Luxembourg et leur propose une gamme complète de services : sensibilisation, informations, conseil, formations, échange de bonnes pratiques (ProRSE), l’évaluation, vérification et labellisation.

Depuis 2010, plus de 1.300 entreprises ont été sensibilisées à la RSE. Les près de 200 entreprises labellisées ESR, employant plus de 50.000 salariés au Luxembourg, forment aujourd’hui l’un des plus grands réseaux d’entreprises responsables en Europe.

  • L’INDR promeut la RSE comme approche stratégique qui aide l’entreprise à s’adapter à son contexte économique, social et environnemental, tout en créant de la valeur partagée pour l’entreprise elle-même et pour la société dans laquelle elle évolue. La RSE est définie comme l’ensemble des moyens et actions qu’une entreprise peut mettre en œuvre pour éliminer, réduire ou mitiger ses impacts négatifs, et générer des impacts positifs, apportant ainsi sa part de contribution au développement durable.
  • L’INDR met en œuvre plusieurs moyens pour sensibiliser les entreprises à la RSE : organisation d’événements thématiques, interviews dans les médias, prises de parole à des conférences, campagnes de publicité, diffusion de bonnes pratiques, etc.
  • L’INDR soutient activement ProRSE, la première association des professionnels de la RSE au Luxembourg.
  • L’INDR a édité le Guide ESR, l’ouvrage de référence de la RSE au Luxembourg, qui fait découvrir les enjeux de la RSE en 40 objectifs organisés en 4 chapitres (Stratégie RSE, Gouvernance, Social, Environnement). Les fiches thématiques de ce classeur pratique accompagnent les entreprises dans la mise en œuvre de la RSE.
  • L’INDR propose un cycle complet de formation RSE en collaboration avec la House of Training pour augmenter la compréhension de la RSE
  • L’INDR se positionne comme une plateforme qui, d’un côté, identifie les problématiques RSE des entreprises, et de l’autre, promeut sous la dénomination initiatives ESR les solutions pertinentes, pouvant aisément être mises en œuvre.
  • L’INDR s’appuie sur ses organisations membres pour développer des approches sectorielles, sensibiliser les entreprises aux thématiques RSE matérielles, et les encourager à rejoindre le programme ESR-ENTREPRISE RESPONSABLE.
  • L’INDR met gratuitement à disposition des entreprises le Guide ESR en ligne. Cette version électronique (www.esr.lu) fait fonction de tableau de bord personnalisé leur permettant d’évaluer leur niveau de maturité en RSE. L’entreprise peut ensuite commander une présentation de ses résultats et obtenir un plan d’action.
  • L’INDR gère un réseau d’experts RSE agréés qui peuvent conseiller les entreprises. Ces auditeurs indépendants effectuent aussi les missions de vérification en entreprise dans le cadre de la labellisation.
  • L’INDR certifie le comportement responsable des entreprises et valorise leurs efforts en leur décernant le label ESR – ENTREPRISE RESPONSABLE. Le groupe des entreprises labellisées ESR est devenu l’un des plus grands réseaux d’entreprises responsables en Europe.
  • L’INDR s’engage à promouvoir les entreprises labellisées en leur donnant de la visibilité et en soutenant activement le partage de leurs bonnes pratiques.

Entreprises labellisées

Initiatives ESR

News