L’INDR délivre le label ESR à 35 entreprises
26.01.2018

24/11/2017 –

La 14ème cérémonie de remise officielle du label ESR « Entreprise Socialement Responsable », organisée par l’INDR, s’est déroulée le 24 novembre 2017 à la Chambre de Commerce. A cette occasion, le label ESR a été remis officiellement à 35 entreprises ayant répondu avec succès aux critères de la démarche de labellisation de l’INDR.

Lors de son mot de bienvenue, Monsieur Michel Wurth, Président de l’INDR et de l’UEL, s’est réjoui de compter désormais 150 entreprises labellisées ESR. Madame Carole Dieschbourg, Ministre de l’Environnement, a félicité les lauréats qui, en obtenant le label ESR, inspirent les autres entreprises à suivre le même engagement.

 (La vidéo intégrale peut être visionnée sur YouTube).

Les entreprises labellisées ESR ont bien compris les bénéfices de la RSE qui offre de réels avantages concurrentiels en améliorant la réputation de l’entreprise ; sa capacité à attirer et retenir des salariés ou des clients ; l’engagement, la motivation et la productivité de ses salariés ; et les relations avec les fournisseurs, les pouvoirs publics, les concurrents, les médias, les ONG, autrement dit avec la société dans laquelle les entreprises évoluent.

Photo_groupe_INDR_24-11-2017_label_ESR

 

19 nouvelles entreprises labellisées

Conscientes de leur responsabilité et des attentes de la société à l’égard de leurs activités, les entreprises suivantes ont obtenu pour la première fois le label ESR :

  • EBOS Luxembourg SA
  • Groupe Steffen Sàrl
  • Pro-Location Sàrl
  • Steffen Production Differdange S.A.
  • Boucherie Frank Steffen
  • Maison Steffen Cents Sàrl
  • Maison Steffen Dudelange Sàrl
  • Maison Steffen Esch-sur-Alzette Sàrl
  • Maison Steffen Pétange Sàrl
  • Steffen Salaisons S.A.
  • Steffen Traiteur Sàrl
  • Table de Frank Sàrl
  • LuxConnect S.A.
  • Shime Sàrl
  • Socom S.A.
  • VALORLUX a.s.b.l.
  • Voyages Bollig
  • Wako sa
  • XATICO Group Sàrl

16 entreprises relabellisées

Après une première période de labellisation de 3 ans, et soucieuses de s’engager dans une démarche d’amélioration continue, les entreprises suivantes ont obtenu le renouvellement de leur label ESR :

  • ALFI
  • BGL BNP PARIBAS
  • CACEIS Bank, Luxembourg Branch
  • Centre de Médiation Civile et Commerciale, a.s.b.l.
  • Centre Hospitalier de Luxembourg
  • Chambre de Commerce
  • clc – confédération luxembourgeoise du commerce
  • Co-labor
  • Lazzara T. Constructions S.à r.l.
  • LINKLATERS LLP
  • Mediation SA
  • NOVUS Renovation s.à r.l
  • NOVUS Home Design s.à r.l.
  • POST Luxembourg
  • Raiffeisen
  • UEL

Lancement de l’association de professionnels ProRSE

Photo_ProRSE

La cérémonie de remise du label ESR a été l’occasion pour lancer l’association ProRSE, qui rassemble les professionnels actifs de la responsabilité sociale des entreprises au Grand-Duché du Luxembourg. Madame Morgane Haessler, Présidente de l’association, a présenté la mission de ProRSE qui est de :

  • défendre les intérêts des professionnels des métiers liés à la RSE
  • promouvoir et développer les professions liées à la RSE
  • assurer la représentation de ses membres auprès de groupements d’intérêts nationaux ou internationaux et de l’Etat
  • définir un cadre déontologique et garantir le respect des pratiques professionnelles
  • faciliter les contacts, échanges d’expériences et coopérations entre personnes physiques et morales, liés aux thématiques de la RSE
  • améliorer le niveau d’information et de formation professionnelle des membres et promouvoir la qualité des prestations liées à la RSE

 

Les experts agréés de l’INDR, des responsables RSE ainsi que des consultants RH et RSE ont déjà rejoint ProRSE. Mme Haessler a lancé un appel aux responsables du développement durable, coordinateurs ESR, auditeurs, consultants, responsables QHSE, responsables RH, pour qu’ils rejoignent l’association sur www.prorse.lu.

Les échanges se feront sous forme de rencontres mensuelles qui pourront revêtir différents formats (réunions, workshops, breakfast ou lunch meetings, conférences etc.) et thématiseront un sujet RSE.

Guide ESR

Toutes ces entreprises ont été labellisées suite à une vérification en entreprise par un des experts agrées de l’INDR. Les candidats ont évalué la responsabilité de leur entreprise en se basant sur le Guide ESR développé par l’INDR en collaboration avec les principaux acteurs nationaux en matière de RSE. Cet ouvrage en ligne est facile d’utilisation et accessible gratuitement sur www.esr.lu.

Le Guide ESR accompagne les entreprises luxembourgeoises dans leur démarche de responsabilité sociétale en démontrant à travers une centaine de thématiques comment la RSE crée de la valeur tant pour l‘entreprise en particulier que pour la société en général. Le dirigeant ou le coordinateur RSE apprennent, pas à pas, comment développer une stratégie RSE, comment améliorer sa gouvernance, comment gérer les attentes sociétales et limiter les impacts environnementaux.

Le Guide ESR permet à chaque entreprise, indépendamment de sa taille ou de son secteur, de comprendre les bienfaits de la RSE, d’évaluer son niveau actuel de responsabilité, de valoriser ses progrès et mérites, et, lorsqu’elle a atteint un certain degré de maturité, de confirmer son comportement responsable en obtenant le label ESR.

Label ESR « Entreprise Socialement Responsable »

Le label ESR permet aux dirigeants d’entreprise de structurer, de formaliser et de valoriser leurs démarches de responsabilité sociale afin de créer de la valeur partagée, pour elles et pour la société.

M. Norman Fisch, secrétaire général de l’INDR, a rappelé que toutes les entreprises labellisées ESR ont atteint les objectifs formulés dans le Guide ESR, garantissant ainsi un comportement responsable. Intégrer complètement la RSE dans la culture d’entreprise et partager ses bonnes pratiques permet à ces entreprises d’avoir un impact positif dans la société. Ces ambassadeurs de la RSE forment un réseau de compétences et de valeurs partagées.

Les dirigeants d’entreprise sont de plus en plus nombreux à affirmer leurs engagements en matière de RSE et à vouloir certifier et valoriser leur comportement responsable. Depuis 2010, plus de 1000 entreprises ont ainsi pu être sensibilisées à la RSE. Dorénavant, il y a 150 entreprises labellisées employant près de 48.000 salariésau Luxembourg ! Ceci positionne le groupe des entreprises labellisées ESR comme l’un des plus grands réseaux d’entreprises socialement responsables en Europe.

INDR

L’Institut national pour le développement durable et la responsabilité sociale des entreprises (INDR) a été créé en 2007 sur initiative de l’Union des Entreprises Luxembourgeoises (UEL). L’institut s’est donné comme mission de promouvoir la responsabilité sociétale (RSE) auprès des entreprises luxembourgeoises afin qu’elles contribuent au développement durable et améliorent leur compétitivité et leur image. Basé sur les valeurs de responsabilité, transparence, proactivité, efficience et amélioration continue, l’INDR ambitionne de positionner le Luxembourg comme un des premiers acteurs en matière de RSE de l’Union européenne en 2020.

En se focalisant sur les avantages concrets pour les entreprises et les parties prenantes, l’INDR assure le dialogue institutionnel à travers l’UEL ; assume un rôle normatif en mettant en œuvre un label de qualité (afin d’accompagner et de structurer les initiatives RSE des entreprises) ; encourage l’adoption des meilleures pratiquesen RSE en s’appuyant sur un réseau de consultants agréés, et promeut la visibilité des actions RSE.

L’INDR encourage les entreprises à confirmer leur comportement responsable en obtenant le label «Entreprise Socialement Responsable – ESR». Le Guide ESR accompagne les dirigeants dans la mise en œuvre de la RSE et dans l’intégration de celle-ci dans la stratégie de l’entreprise.


26/10/2017 – Agenda 2030 – Opportunités pour les entreprises

La conférence, qui a eu lieu à la Chambre de Commerce le 26 octobre, a renseigné sur les opportunités que l’Agenda 2030 adopté par les Nations Unies en 2015 présente pour les entreprises et comment celles-ci peuvent contribuer aux 17 objectifs de développement durable qui en découlent. Elle était organisée communément par le Ministère du Développement durable et des Infrastructures (MDDI) et l’INDR avec ses membres ABBL, Chambre de Commerce, Chambre des Métiers, Fédération des Artisans et FEDIL.

Madame Carole Dieschbourg, Ministre de l’Environnement, a présenté les défis du Luxembourg pour s’inscrire dans l’Agenda 2030, et Monsieur Camille Gira, Secrétaire d’Etat du MDDI, a esquissé les attentes concrètes que le Gouvernement a envers les entreprises pour la mise en œuvre des objectifs de développement durable. Monsieur Michel Wurth, Président de l’INDR, a relevé le rôle primordial que jouent les entreprises dans la contribution nationale aux objectifs de développement durable.

Ensuite, une table ronde, animée par Monsieur Norman Fisch, Secrétaire général de l’INDR, a bénéficié de la participation de représentants de quatre entreprises qui contribuent déjà aujourd’hui à un ou plusieurs des 17 objectifs de développement durable : Bamolux, Deloitte, Peintures Robin et Polygone. Les intervenants ont été très concrets tant dans la description de leurs réalisations que dans les démarches qu’ils ont entreprises pour augmenter la responsabilité de leur entreprise en termes de stratégie, de gouvernance, d’engagement social ou environnemental. Des invités d’honneur représentant des initiatives nationales ou sectorielles ont enrichi le débat par des contributions ponctuelles relatives aux thématiques de responsabilité sociale des entreprises abordées lors de la table ronde.

photo gruppe

 

Documents


28/09/2017 – Conférence “La préparation des salariés à la retraite – Une opportunité pour les DRH ?”

Dans le but de thématiser le passage de la vie professionnelle à la retraite, le Ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région, en collaboration avec l’INDR, a invité à une conférence intitulée “La préparation des salariés à la retraite – Une opportunité pour les DRH ?”

Le passage de la vie professionnelle à la retraite est un moment crucial tant pour les salariés que pour les entreprises. Attendue depuis longtemps, la retraite peut bouleverser la vie quotidienne des salariés. De même, elle peut peser fortement sur le bon fonctionnement des entreprises. Elle change enfin les relations entre salariés et employeurs : suivant les cas ces derniers ne seront plus collaborateurs mais clients.

“Gestion des fin de carrière en entreprises – une opportunité à saisir ?” par Nathalie Burnay

Etant donné que les responsables des ressources humaines sont les personnes de référence pour les salariés pour toutes questions en relation avec leur retraite, le but de cette conférence était de souligner l’importance d’accompagner les salariés à la retraite et de montrer les bénéfices que les entreprises peuvent tirer de cet accompagnement (la transmission des savoirs et la valorisation des seniors au sein de l’entreprise).

 

Screen Shot 2017-10-11 at 11.30.54

 

 (de gauche à droite : Pierre Biver du Ministère de la Famille et de l’Intégration, Patrick Gregorius de BGL BNP Paribas,

Ann De Jonghe de Sodexo, Prof. Nathalie Burnay, Malou Origer de SuperDrecksKëscht, Norman Fisch de l’INDR)

Documents


11/10/2017 – Semaine Mondiale de la Médiation – du 16 au 22.10.17

Screen Shot 2017-10-11 at 13.01.01

L’ALMA et le CMCC ont le plaisir de vous inviter à la Semaine Mondiale de la Médiation qui se déroulera au Luxembourg du 16 au 22 octobre 2017.
A cette occasion, vous aurez l’opportunité de découvrir le paysage de la médiation au Luxembourg grâce à la participation des différentes structures de médiation existantes au Grand-Duché et l’intervention de représentants de divers ministères et organismes luxembourgeois.

Le 17 octobre 2017 se tiendra une conférence intitulée “Mediation & Corporate Social Responsibility” où Francine Closener, secrétaire d’État à l’Économie, Carlo Thelen, Directeur de la Chambre de Commerce et Norman Fisch, Secrétaire Général de l’INDR, interviendront notamment.

Programme


10/07/2017 – Présentation du projet “COSP-HR”

Capture d’écran 2017-07-26 à 14.17.51

Le lundi 10 juillet 2017, Isabelle Schlesser et Gaby Wagner, respectivement directrice et directrice adjointe de l’ADEM, en présence des ministres Lydia Mutsch, Corinne Cahen et Nicolas Schmit, et du président du COSP (Centre d’orientation socio-professionnelle), Fritz Remackel, ont présenté le projet COSP-HR (Centre d’orientation socio-professionnelle – Handicap et reclassement) visant à faciliter l’évaluation, l’orientation et l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi avec le statut de salarié handicapé et/ou en reclassement professionnel externe.

Le projet COSP-HR lancé début 2017 à l’initiative de l’ADEM, cofinancé par le Fonds social européen, le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire ainsi que le ministère de la Famille, de l’Intégration et de la Grande Région, a comme objectif principal d’évaluer les compétences des demandeurs d’emploi handicapés ou reclassés  qui rencontrent des difficultés à se positionner sur le marché de l’emploi. Ils sont ainsi accompagnés par des équipes professionnelles et médicales du Rehazenter, du Centre hospitalier neuro-psychiatrique et du COSP. Le ministère de la Famille, l’Union des entreprises luxembourgeoises (UEL) et l’Institut national pour le développement durable et la responsabilité sociale des entreprises (INDR) participent également à ce projet innovant.

Lire le communiqué de presse de l’Adem


11/10/2017 – Enquête : La gestion de la stratégie RSE

survey-1594962_1920

Simon HATUNA, étudiant en master 2 Alter-management et RSE à l’Université d’Aix-Marseille, a réalisé une enquête auprès des entreprises labellisées ESR dans le cadre de son stage de fin d’études (6 mois), effectué au sein de l’INDR. L’objectif de ses travaux étant de mieux comprendre comment est développée une stratégie RSE et de mesurer les éventuels effets que peut avoir la gouvernance de cette stratégie.
Les 130 entreprises labellisées ESR ont été sollicitées et 87 d’entre elles ont répondu à l’appel. 161 responsables des fonctions Direction générale ; Ressources humaines ; Marketing/Communication ; Support ; RSE et Conseil d’administration ont répondu à l’enquête.

Consulter le résumé


11/10/2017 – Etre bien sur les lieux de travail quel que soit l’âge – 24.10.17

Screen Shot 2017-10-11 at 11.42.24

Dans le cadre de la Semaine européenne pour la sécurité et la santé au travail, l’Inspection du Travail et des Mines organise une conférence sur le thème de la campagne « Lieux de travail sains » 2017 de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA).

La conférence permettra d’évoquer l’état des lieux, les contraintes du monde du travail, les bonnes pratiques ainsi que les perspectives d’avenir par le biais de diverses présentations d’experts et d’une table ronde. Le secrétaire général de l’INDR,Norman Fisch, y interviendra également afin de présenter les aspects du volet social.

Programme et inscription


05/07/2017 – Appel à participer Chaîne de solidarité – Mir sti fir Lëtzebuerg! Ouverts et Solidaires! We make Luxembourg!

chaine_mailchimp_petit

Maacht mat bei der Solidaritéitsketten!

Mir stinn a weisen zesummen

– dass mir bereet si Leit aus alle Länner opzehuelen an z’integréieren

– dass mir net wëllen dass Friemenhaass a Rassismus an eisem Land Meeschter ginn

Mir sti fir Lëtzebuerg!

Participez à la chaîne de solidarité.

Affichons ensemble et debout notre engagement

– pour l’accueil et l’intégration des personnes venues de tous les pays

– pour montrer que les discours xénophobes et racistes ne sont pas maîtres chez nous.

Debout ! Ouverts et solidaires!

Join our solidarity chain. 
Let’s stand and show together our commitment

– to welcoming and integrating people from every country

– against hate and racist speech

Stand up! We make Luxembourg!


05/09/2017 – Conférence “La préparation des salariés à la retraite – Une opportunité pour les DRH ?” (28-09-2017)

Dans le but de thématiser le passage de la vie professionnelle à la retraite, le Ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région, en collaboration avec l’INDR, a le plaisir de vous inviter à une conférence intitulée “La préparation des salariés à la retraite – Une opportunité pour les DRH ?”

Le passage de la vie professionnelle à la retraite est un moment crucial tant pour les salariés que pour les entreprises. Attendue depuis longtemps, la retraite peut bouleverser la vie quotidienne des salariés. De même, elle peut peser fortement sur le bon fonctionnement des entreprises. Elle change enfin les relations entre salariés et employeurs : suivant les cas ces derniers ne seront plus collaborateurs mais clients.

Étant donné que les responsables des ressources humaines sont les personnes de référence pour les salariés pour toutes questions en relation avec leur retraite, le but de cette conférence est de souligner l’importance d’accompagner les salariés à la retraite et de montrer les bénéfices que les entreprises peuvent tirer de cet accompagnement (la transmission des savoirs et la valorisation des seniors au sein de l’entreprise).

Cette conférence aura lieu jeudi 28 septembe 2017 à 11h30 dans les locaux de la Chambre de Commerce.

En cas d’intérêt, veuillez renvoyer la fiche d’inscription avant le 25 septembre 2017 par courrier à seniorem@fm.etat.lu ou par fax au 241887.

Documents


21/06/2017 – Lancement de la campagne VISION ZERO et de la semaine de sensibilisation

Le 12 juin 2017, l’Association d’assurance accident (AAA), en partenariat avec l’UEL (Union des Entreprises Luxembourgeoises) et l’INDR (Institut national pour le développement durable et la responsabilité sociale des entreprises) a lancé la campagne VISION ZERO. La stratégie nationale VISION ZERO fait appel à une approche commune et intégrée, dans le but de réduire le nombre et la gravité des accidents du travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles. La Charte nationale VISION ZERO a été signée par les partenaires nationaux[1] à l’occasion de la 10ème édition du Forum de la sécurité et de la santé au travail en date du 24 mars 2016.

Trois mots d’ordre : sensibilisation, prévention, formation 

L’objectif de cette campagne VISION ZERO traduit la volonté solidaire des partenaires nationaux à redynamiser la sécurité-santé au travail et à mobiliser toutes les parties prenantes : le gouvernement, les institutions, associations et surtout… les employeurs et salariés.

Que dénonce la campagne ? 19.938* accidents du travail par an ! 55* accidents du travail par jour !

11* accidents de trajet par jour ! (*régime général, chiffres 2015)

Basée sur l’idée que tous les accidents liés au travail peuvent être évités et qu’un monde sans accidents graves ni mortels est possible, la stratégie VISION ZERO repose sur les quatre principes suivants :

  • la vie est un bien non négociable ;
  • l’homme est faillible ;
  • l’homme a des limites de tolérance ;
  • chacun a droit à un lieu de travail sain et sécurisé.

« Sécurité-Santé au travail. Tous concernés ! »  « Ce slogan de la campagne VISION ZERO met l’accent sur le fait qu’un accident du travail peut arriver à tout le monde, à n’importe quel moment. Dans le cadre de la prévention, l’initiative VISION ZERO nous donne une stratégie avec des objectifs clairs et les outils appropriés pour informer, sensibiliser et former les employeurs et salariés », explique Claude Seywert, Président de l’AAA.

D’aujourd’hui à 2022, un des objectifs de VISION ZERO est la diminution de 20% du taux de fréquence global des accidents de travail, tous secteurs confondus, par rapport à 2014 (taux de fréquence de 5,37%). A moyen et long terme, l’objectif demeure la diminution continue du nombre d’accidents graves et mortels, c’est-à-dire zéro mort, zéro blessé grave.

Construction

« Semaine sécurité-santé au travail dans le secteur de la construction »

Dans cette optique, l’AAA, l’IFSB (Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment) et l’ITM (Inspection du Travail et des Mines) se sont associés pour faire un premier pas vers un secteur à risques, et donner des pistes d’action et de réflexion en organisant la « Semaine sécurité-santé au travail dans le secteur de la construction ». Du 19 au 22 juin 2017, l’AAA, l’IFSB et l’ITM organisent cette semaine de sensibilisation et de mobilisation auprès de plus de 250 professionnels du secteur de la construction, employeurs et salariés confondus.

Au courant de la semaine, des représentants de ces partenaires se déplaceront sur 8 chantiers. Lors de ces visites, ces experts de la sécurité-santé au travail se rendront sur le terrain pour se rendre compte de l’état des chantiers et des dispositions de prévention mises en œuvre. L’objectif des intervenants est de sensibiliser !

Par ailleurs, cette action sera également l’occasion pour ces experts de s’échanger avec les salariés. Ils les rencontreront, les écouteront et les conseilleront. Outre les discussions spontanées, des sessions ‘sécurité-santé sur le chantier’ seront organisées pour les ouvriers afin de leur faire part des objectifs et missions de la campagne, ainsi que des solutions qui s’offrent à eux pour garantir leur sécurité au travail. Des documents de prévention leur seront remis, notamment des dépliants relatifs à l’ordre et la propreté sur le chantier, les équipements de protection individuelle et les équipements de protection collective.

Les employeurs et salariés pourront par la suite continuer de s’informer en utilisant notamment la ‘boîte à outils’ en matière de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles, disponible sur www.visionzero.lu.

Document

Liens utiles

[1] Les signataires de la charte nationale VISION ZERO sont : le Ministère de la Sécurité sociale, le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Economie sociale et solidaire, le Ministère de la Santé, le Ministère du Développement durable et des Infrastructures, le Ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative, le Ministère de l’Intérieur, les syndicats nationaux CGFP, LCGB et OGBL ainsi que les initiateurs de la charte, l’Association d’assurance accident, l’UEL et l’INDR.


02/06/2017 – L’INDR délivre le label ESR à 24 entreprises

La 13ème cérémonie de remise officielle du label ESR « Entreprise Socialement Responsable », organisée par l’INDR, s’est déroulée le 2 juin 2017 à la Chambre de Commerce, en présence de M. Laurent Mosar, Vice-président de la Chambre des Députés. A cette occasion, le label ESR a été remis officiellement à 24 entreprises ayant répondu avec succès aux critères de la démarche de labellisation de l’INDR.

Lors de son mot de bienvenue, M. Michel Wurth, Président de l’INDR et de l’UEL, s’est réjoui de compter désormais 132 entreprises labellisées ESR. Cet événement s’inscrit cette fois dans le cadre de la Semaine Européenne du Développement Durable qui met à l’honneur les entreprises contribuant activement aux objectifs du développement durable (Sustainable Development Goals – SDG). En outre, et pour la première fois, une entreprise française obtient le label ESR.

L’INDR a eu l’honneur d’accueillir M. Laurent Mosar, Vice-président de la Chambre des Députés, pour féliciter les lauréats qui, en obtenant le label ESR, inspirent les autres entreprises à suivre le même engagement.

(La vidéo intégrale peut être visionnée sur YouTube.)

Thématisée par la Commission européenne comme un enjeu vital, la responsabilité sociale des entreprises (RSE) est en passe de devenir un outil stratégique essentiel pour les dirigeants d’entreprise. La RSE est une opportunité pour chaque entreprise d’améliorer sa gouvernance, de renforcer son engagement sociétal et de limiter ses impacts environnementaux. L’entreprise assure ainsi sa propre pérennité tout en contribuant au développement durable. La RSE offre un contexte dans lequel les entreprises peuvent réévaluer leurs relations avec notre société. Les entreprises labellisées jouent pleinement leur rôle d’entreprise exemplaire, bonnes pratiques à l’appui.

Les entreprises labellisées ESR ont bien compris les bénéfices de la RSE qui offre de réels avantages concurrentiels en améliorant la réputation de l’entreprise ; sa capacité à attirer et retenir des salariés ou des clients ; l’engagement, la motivation et la productivité de ses salariés ; et les relations avec les fournisseurs, les pouvoirs publics, les concurrents, les médias, les ONG, autrement dit avec la société dans laquelle les entreprises évoluent.

Remise-Label-ESR-02-06-2017-002-Light

7 nouvelles entreprises labellisées

Conscientes de leur responsabilité et des attentes de la société à l’égard de leurs activités, les entreprises suivantes ont obtenu pour la première fois le label ESR :

  • Groupe Alipa
  • BAMOLUX s.à r.l.
  • CFPMT – Centre de Formation aux Produits de la Mer et de la Terre (FR)
  • INCERT GIE
  • KUHN Construction S.A.
  • Oxygen & Partners
  • Sésa Conseil

17 entreprises relabellisées

Après une première période de labellisation de 3 ans, et soucieuses de s’engager dans une démarche d’amélioration continue, les entreprises suivantes ont obtenu le renouvellement de leur label ESR :

  • ALD Automotive
  • AllPack Services S.A.
  • ARGEST S.A.
  • Codiprolux S.A.
  • Carrosserie Comes & Cie S.A.
  • D. LAW
  • Deloitte Audit
  • Deloitte General Services
  • Deloitte Tax & Consulting
  • Fiduciaire Générale de Luxembourg
  • HITEC Luxembourg S.A.
  • Lifteurope S.A.
  • No-Nail Boxes S.A.
  • Rehazenter – Centre National de Rééducation Fonctionnelle et de Réadaptation
  • SIX Payment Services (Europe) SA
  • Sources Rosport S.A.
  • SuperDrecksKëscht®

Guide ESR

Toutes ces entreprises ont été labellisées suite à une vérification en entreprise par un des experts agrées de l’INDR. Les candidats ont évalué la responsabilité de leur entreprise en se basant sur le Guide ESR développé par l’INDR en collaboration avec les principaux acteurs nationaux en matière de RSE. Cet ouvrage en ligne est facile d’utilisation et accessible gratuitement sur www.esr.lu.

Le Guide ESR accompagne les entreprises luxembourgeoises dans leur démarche de responsabilité sociétale en démontrant à travers une centaine de thématiques comment la RSE crée de la valeur tant pour l‘entreprise en particulier que pour la société en général. Le dirigeant ou le coordinateur RSE apprennent, pas à pas, comment développer une stratégie RSE, comment améliorer sa gouvernance, comment gérer les attentes sociétales et limiter les impacts environnementaux.

Le Guide ESR permet à chaque entreprise, indépendamment de sa taille ou de son secteur, de comprendre les bienfaits de la RSE, d’évaluer son niveau actuel de responsabilité, de valoriser ses progrès et mérites, et, lorsqu’elle a atteint un certain degré de maturité, de confirmer son comportement responsable en obtenant le label ESR.

Label ESR « Entreprise Socialement Responsable »

Le label ESR permet aux dirigeants d’entreprise de structurer, de formaliser et de valoriser leurs démarches de responsabilité sociale afin de créer de la valeur partagée, pour elles et pour la société.

M. Norman Fisch, secrétaire général de l’INDR, a rappelé que toutes les entreprises labellisées ESR ont atteint les objectifs formulés dans le Guide ESR, garantissant ainsi un comportement responsable. Intégrer complètement la RSE dans la culture d’entreprise et partager ses bonnes pratiques permet à ces entreprises d’avoir un impact positif dans la société. Ces ambassadeurs de la RSE forment un réseau de compétences et de valeurs partagées.

Les dirigeants d’entreprise sont de plus en plus nombreux à affirmer leurs engagements en matière de RSE et à vouloir certifier et valoriser leur comportement responsable. Depuis 2010, plus de 900 entreprises ont ainsi pu être sensibilisées à la RSE. Dorénavant, il y a 132 entreprises labellisées employant au total plus de 45.000 salariés au Luxembourg ! Ceci positionne le groupe des entreprises labellisées ESR comme l’un des plus grands réseaux d’entreprises socialement responsables en Europe.

INDR

L’Institut national pour le développement durable et la responsabilité sociale des entreprises (INDR) a été créé en 2007 sur initiative de l’Union des Entreprises Luxembourgeoises (UEL). L’institut s’est donné comme mission de promouvoir la responsabilité sociétale (RSE) auprès des entreprises luxembourgeoises afin qu’elles contribuent au développement durable et améliorent leur compétitivité et leur image. Basé sur les valeurs de responsabilité, transparence, proactivité, efficience et amélioration continue, l’INDR ambitionne de positionner le Luxembourg comme un des premiers acteurs en matière de RSE de l’Union européenne en 2020.

En se focalisant sur les avantages concrets pour les entreprises et les parties prenantes, l’INDR assure le dialogue institutionnel à travers l’UEL ; assume un rôle normatif en mettant en œuvre un label de qualité (afin d’accompagner et de structurer les initiatives RSE des entreprises) ; encourage l’adoption des meilleures pratiquesen RSE en s’appuyant sur un réseau de consultants agréés, et promeut la visibilité des actions RSE.

L’INDR encourage les entreprises à confirmer leur comportement responsable en obtenant le label «Entreprise Socialement Responsable – ESR». Le Guide ESR accompagne les dirigeants dans la mise en œuvre de la RSE et dans l’intégration de celle-ci dans la stratégie de l’entreprise.


19/05/2017 – Nouvelles dates pour la formation « Médiation & RH »

2012-05-20-logo-cmcc-2

Le Centre de Médiation Civile et Commerciale organise en coopération avec l’INDR et l’ABBL un nouveau cycle de formation « Médiation & RH » de mai et juin 2017 à la Chambre des Métiers.

La formation de base « Médiation & RH » a pour objectif de :

  • familiariser les responsables des ressources humaines avec les outils de la médiation afin de leur
  • donner des moyens supplémentaires pour
  • rendre leur activité encore plus efficace et leur
  • faciliter le travail en matière de RH.

Trois modules à la carte sont proposés :

  • FORMULE COMPACTE (16h)
  • FORMULE PRO (24h)
  • FORMULE UPGRADE (8h)

 Langues de la formation : Français et Allemand

La formation sera dispensée par une équipe internationale française, allemande et luxembourgeoise.

Une traduction simultanée est assurée.

 Liens

Pour plus d’informations : info@cmcc.lu


16/05/2017 – Lancement du site MengAktioun.lu : « Petits pas, grands effets »

meng_aktioun

Face aux évolutions de la société dans laquelle nous vivons et aux défis du développement durable, le Conseil Supérieur pour un Développement Durable (CSDD) a lancé un appel au public grâce à la mise en ligne d’une plateforme d’échange entre tous les volontaires.

www.mengaktioun.lu regroupe ainsi une multitude de projets, allant de grandes démarches éthiques d’entreprises (comme par exemple la sensibilisation des consommateurs face au gaspillage alimentaire dans les restaurants Sodexo) à des initiatives individuelles (comme l’ouverture des portes de son propre terrain aux habitants de la même commune pour en faire un jardin collectif). Pour promouvoir cette plateforme et susciter de nouvelles démarches, le CSDD se lance également dans une campagne sur les réseaux sociaux. Partager les bonnes idées, donner envie d’agir et rassurer sur la facilité des actions, tels sont les objectifs ainsi visés.

Cette initiative est à voir dans le cadre d’une sensibilisation à la mise en œuvre des 17 Objectifs de Développement Durable du Programme de développement durable à l’horizon 2030 (Agenda 2030) des Nations Unies. Ces 17 objectifs qui s’appliquent à tous, doivent mobiliser dans tous les pays toutes les énergies pour mettre fin à toutes les formes de pauvreté, combattre les inégalités et s’attaquer aux changements climatiques, préserver la diversité biologique et les ressources naturelles en veillant à ne laisser personne de côté. www.un.org/sustainabledevelopment/fr/development-agenda/

Plus d’informations


Show Buttons
Hide Buttons