L'INDR participe à la COP21 - du 10 au 12.12.15

Nicolas Henckes, Secrétaire général de l’UEL et de l’INDR et Norman Fisch, coordinateur de l’INDR, ont eu le privilège d’accompagner la délégation luxembourgeoise à la Conférence sur les Changements Climatiques à Paris et d’assister aux discussions menées lors des derniers jours de la COP21 aboutissant à l’accord finalement conclu entre les pays.
Selon les termes du président de la COP21, Laurent Fabius, Ministre des affaires étrangères et du développement international français, cet accord historique adopté par les 195 Etats participants est « différencié, juste, durable, dynamique, équilibré et juridiquement contraignant ».

L’INDR félicite le gouvernement luxembourgeois, et particulièrement Carole Dieschbourg, Ministre de l’Environnement, pour son rôle proactif et courageux qu’elle a occupé dans le cadre de la présidence du Conseil de l’Union européenne.

L’accord de Paris a largement dépassé les attentes :

Il prévoit de « maintenir le réchauffement climatique sous le seuil des 2°C par rapport aux niveaux préindustriels » et de « poursuivre les efforts pour limiter la hausse des températures à 1,5°C ».
De plus, l’aide aux pays du sud, qui doit atteindre 100 milliards de dollars par an d’ici à 2020, devra constituer un « plancher » appelé à être relevé à la hausse.
Dernier point, mais non des moindres, l’accord de Paris prévoit une révision des contributions nationales tous les cinq ans.

 

Partager